L’ostéopathie pour soulager votre sciatique

La sciatique est une douleur spontanée ou provoquée, localisée sur le trajet du nerf sciatique dont l’origine est située au niveau des deux dernières lombaires et du sacrum.

 

Les symptômes de la sciatique

Les signes les plus courants de la sciatique sont :

– Une douleur variable en fonction de la racine nerveuse atteinte:

  • Si la racine L5 est touchée, la douleur sera localisée derrière la cuisse, sur le côté externe de la jambe, le dessus du pied et le gros orteil.
  • Si la racine S1 est touchée, la douleur sera située derrière la cuisse, au niveau du mollet, du talon, de la plante et du bord externe du pied ;

– Une douleur souvent déclenchée par un effort (lorsque la personne soulève un poids, par exemple)

– Une douleur amplifiée en position assise, à la toux, aux éternuements et à l’effort 

– Des fourmillements, un engourdissement et une faiblesse musculaire pouvant survenir à certaines zones de la jambe et du pied

– Un soulagement ressenti le plus souvent en position allongée.

Ces symptômes de la sciatique ne sont pas toujours tous présents.
Malgré la douleur, l’aspect de la jambe est normal (ni gonflement, ni changement de couleur).

 

Les causes de la sciatique

Les causes de la sciatique peuvent être : 

  • une arthrose lombaire
  • une hernie discale
  • un mécanisme inflammatoire
  • mais aussi une contracture musculaire d’un muscle traversé par ce nerf due à une mauvaise position de travail ou un effort trop important (port de charges lourdes) ou par une perte de mobilité articulaire.
 

Soulager la sciatique par l’ostéopathie

Après avoir exclu à travers une anamnèse et un examen clinique approfondis les causes organiques pouvant engendrer une sciatique (ex:hernie discale), l’ostéopathe aura pour objectif de travailler manuellement et en douceur sur l’interface anatomique intimement lié au nerf sciatique tout le long de son trajet en redonnant un maximum de mobilité aux structures qui l’entourent (articulations, muscles, ligaments, fascias) ce qui permettra de libérer les tensions susceptibles de perturber le nerf et également de dégager les nombreuses contraintes imposées aux lombaires afin de diminuer la symptomatologie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *